Nœud Arkhéologique
> > > >  Une Explication

- Pour en savoir plus sur mon terrain de jeu -

Bravo Théo ! Qu'il me soit permis ce cri de cœur, après qu'il se soit libéré du dernier morceau de bravoure.

Sa pédagogie est à la fois lumineuse et pragmatique : il va droit au but, à l'essentiel, et parvient à faire comprendre les choses en ne sollicitant que le minimum d'appareillage mathématique.



   
Le jeune violoniste et la danseuse (Magritte)        L'art de la conversation (Magritte)

Trinh Thuan



       
                                 Deux formes de Cycloïde sphérique                              Le modèle atomique de Rutherford-Bohr


   

Préambule : À ceux qui sont épris de mathématiques et de poésie - Par Théo Héikay.

1° -
Analyse réelle et Intégrales - Par Théo Héikay.
2° -
Une étude non exhaustive de fonctions définies par une intégrale impropre à paramètre - Par Théo Héikay.
3° -
Étude des séries entières - Par Théo Héikay.
4° -
La mutabilité des sens - Mutable Meaning - Par Théo Héikay.
Probabilité d'une rencontre (Love Me, Love Me Not).
Chaîne de naissance et mort suivie des exercices de probabilités.
Loi de succession de Laplace.
Probabilité d'une réunion finie d'ensembles suivie de quelques sujets éclectiques.
5° -
Des Énoncés Originaux des Concours des Oraux aux Grandes Écoles d'Ingénieurs - Par Théo Héikay.
6° -
L'amas thématique des mathématiques - Par Théo Héikay :
La première planète extrasolaire
Orbites des satellites
Petits corps du système solaire
Planétologie comparée
Le destin des poussières interplanétaires effet Poyntin-Robertson.
L'énergie après Einstein
L'Expansion de l'Univers
7° -
Travaux Dirigés pour les " Master Première Année " - Par Théo Héikay
8° -
Le pari d’un enseignement élitaire, sans être élitiste pour tous - Par Théo Héikay
9° -
Ô fraîche source de lumière _ Oh! New light source - Par Théo Héikay
10° -
Ô lumière amicale _ Oh! Friendly light - Par Théo Héikay
11° -
Les Affinités électives - Par Théo Héikay
12° -
Les Mathématiques jouant leurs propres jeux fascinés - Par Théo Héikay
13° -
Cours et T.D. pour les Licences deuxième année - promo 2009-2010
- Par Théo Héikay
13° -
Cours et T.D. pour les Licences deuxième année - promo 2009-2010
- Par Théo Héikay
14° -
Laurent Lafforgue fustige l'enseignement mou des Maths _ Par Théo Héikay.( pdf).pdf
15° -
Suites et séries numériques pour mes Licences deuxième année _ 2009-2010 _ Par Théo Héikay.pdf
16° -
Préparation de l’Examen-Partiel d’Analyse pour les Licences deuxième année - Par Théo Héikay
   

Un conseil amical aux jeunes lycéens

Est Arkhe ce qui est antérieur, préalable, fondateur, modélisateur, générateur.

Étudiez, travaillez, il en restera toujours quelque chose !!!!

Lors de ma préparation du Concours de l'Agrégation de Maths, à l'Institut de Mathématiques de Jussieu,  il me fallait partir à la quête de cette odyssée, en abandonnant cette certitude en vertu de laquelle tout serait dans la théorie et que rien, hors d'elle, ne présenterait d'intérêt pour comprendre. Les lignes elles-mêmes se suffiraient, elles contiendraient dans leur donné simple l'essentiel, le nécessaire pour le déchiffrage qu'on se propose. Or, l'œuvre n'étant que la catharsis d'une physiologie débordante, il me fallait enquêter à côté, en marge, sur les bords de l'objet.

Travailler, ouvrager, pratiquer l'érudition: c'est pointer des traces, répertorier des nœuds, des liens, mettre au jour des points de flexion, des tensions, cartographier, repérer des zones et délimiter des espaces dans lesquels se disent plus et mieux les lapsus et les confidences, les oublis ou les dérapages, les fausses négligences, véritables boussoles et sextants pour faire le point. Car il faut autant s'attarder sur les revers que sur les avers. Au bout du compte, trames et fils de chaîne isolés, cordes et quadrillages exacerbés, on peut proposer un réseau et des textures lisibles. Ou du moins sensibles.

Eh oui, c'était ma façon de procéder. Toutes les méthodes sont légitimes dès lors qu'elles sont efficaces. La préparation au Concours d'Agrégation de Mathématiques m'a appris  à emmagasiner un nombre incalculable d'informations pour mieux oublier la plupart,  à entasser des données et des détails, à collectionner les abords qui paraissent sans intérêt, à évoluer dans les marges qui restent les lieux les plus proches du sens. Il s'agissait de lire autour et à partir de, de circonscrire, tel un chef de guerre, fin stratège et habile tacticien. Alors, au travail ! Vous apprendriez qu'un petit handicap est au contraire un grand privilège, c'est-à-dire une école de l'espoir, une école de la volonté où chaque progrès se marque. Car le propos est d'enlever une place forte, de faire tomber une résistance, d'aller au-delà des murailles et des forteresses qui masquent.  Ce n'est pas du tout pour punir. Aujourd'hui où la thérapie entière est une thérapie de facilité, je crois qu'il est beaucoup plus difficile de grandir dans la joie _ je veux souligner joie. La lutte pour résoudre les problèmes des concours antérieurs ; j'ai eu une chance folle d'avoir compris ça. Ce n'était pas du tout sadique ou sinistre, au contraire : lorsque le moment du succès vient _ sans être le moins du monde prétentieux, croyez-moi, je m'intercalais entre les meilleurs normaliens de ma promotion _ c'est un rire immense de joie. 

Pendant cette préparation, j'ai eu le bonheur de faire la connaissance de Roger Descombes, celui qui allait devenir mon maître et qui enseignait à U.P.M.C. : http://www.master.math.upmc.fr, là où il était loisible d'entendre parler de Lebesgue et de Fubini, de Fatou et de Tonelli  de Radon et d'Egoroff comme vraisemblablement on entendait les rhéteurs, les dialecticiens et les sages sur le forum romain. J'ai le souvenir des sorties de cours, dans la nuit froide et pluvieuse, l'âme conquise par le style, le tempérament et le caractère de mon maître. Le jeune étudiant que j'étais dirait aujourd'hui : « Il est heureux qu'on trouve de la sorte une parole libre et qu'on puisse désirer sa puissance pour soi sans craindre ni risquer l'aliénation… » Sa réflexion m'a soutenu au cours de mes années d'apprentissage et m'a donné le courage d'écrire simplement sur des choses que d'autres ont exprimées de façon bien plus raffinée et profonde :


Être ou ne pas Être Contractante, c'est là la question !! (that is the question. (PDF) par Théo Héikay!)

L'art de se rapprocher de la diagonale, une idée cantorienne. (PDF) par Théo Héikay



Somethin'else : une vision singulière des séries entières. (PDF) par Théo Hékay

Alfred PRINGSHEIM médite dans sa chambre la nuit. (PDF) par Théo Héikay

Aplanir l'espace qui sépare les Transformées de Fourier des Transformées de Laplace. (PDF) par Théo Héikay



De Fourier et de Riemann, c'est ici le confluent subtil. (PDF) par Théo Héikay

Quelques outils mathematiques pour le physicien d'aujourd'hui_Theo Heikay [PDF]

L'analyse mathématique le pôle magnétique de mon existence Théo Héikay (PDF)




Les Équations et Systèmes Différentiels linéaires à coefficients constants s'embrasent (PDF) par Théo Héikay

Le bon usage de l'opérateur d'intégration de Volterra Théo Héikay (PDF)

Les Séries de Fourrier lacunaires 1 Théo Héikay (PDF)





Des Énoncés Originaux des Concours des Oraux aux Grandes Écoles d'Ingénieurs - Théo Héikay.



Au fait, qu'est-ce que Einstein nous dit à travers E = mc² ? -_Par Théo Héikay

L'amas thématique des mathématiques - Par Théo Héikay

L'Énergie est la vérité de la physique - Par Théo Héikay.

L'univers est beau lorsque je le regarde - Par Théo Héikay.



Terre planète bleue par Théo Héikay(PDF)

RETOUR EN HAUT

© Théo Héikay 2010-2011 _ Vous serez toujours mauvais dans les contrefaçons. Métis, oui ; contrefaits, non.
Maths-Post-Bac/Cours et Travaux Dirigés et Publications à caractères pédagogiques d’un Agrégé d’Université