QUI SUIS-JE ?

Ici pour :    Les Mathématiques s'invitent chez vous
Ici pour :   A qui s'adressent nos services
Ici pour :   Qui sont nos chargés d'enseignements
Ici pour :   Comment et où nos services sont-ils dispensés
Ici pour :    Nos tarifs
Ici pour :    Qu'est-ce qui nous singularise
Ici pour :    Invitation au voyage
Comment et où mes services sont-ils dispensés ?


Une des premières priorités de Math Question Center est que vous ou vos enfants puissiez bénéficier d'une formation de qualité qui s'adapte de la meilleure façon possible à vos horaires et à votre vie privée.

Dans la plupart des cas, les cours et formations seront donc dispensés à votre domicile selon un horaire que vous choisirez, en fonction de mes disponibilités. Priorité aux cours que je donne à http://www.sciences.univmed.fr/la-formation-par-la-recherche et à mes activités de recherche : http://www.cirm.univ-mrs.fr/index.html/spip.php?rubrique1 .

Pour l'élève ou l'étudiant qui a su « sécher » avec intelligence et qui refuse de capituler devant les difficultés, je répondrais gratuitement aux questions mathématiques qui me seront posées, je l'aiderai à trouver les propositions et théorèmes qui ont un rapport avec le sujet, par l'intermédiaire de mon blog Mes Affinités Électives 7 jours sur 7, sous réserve de mes disponibilités.


Les Vertus de certaines bouffées d'air


Maths Question Center, propose un enseignement élitaire pour tous, sans être élitiste au domicile des élèves, de niveaux Seconde au Premier Cycle Universitaire. Les cours présents sur ce site, sont là pour vous donner une idée de mon savoir-faire, singulièrement de ma conception des mathématiques et de la science en général. L'honnêteté consiste à n'écrire que ce que l'on pense et ce que l'on croit avoir inventé.  

En mathématiques deux écoles s'affrontent : un mathématicien trouve-t-il ou invente-t-il un nouveau théorème ?    Mes cours et mes articles ne sont que de moi.  Mon verre n'est pas grand, mais je bois dans mon verre.

Le but est d'encourager les jeunes à se reporter, au moins de temps en temps, directement aux sources. Un contact direct avec un auteur peut ne représenter qu'une lecture sporadique, par sauts, mais cette expérience peut  s'avérer tout à fait exaltante et inoubliable. Il se plaît à dire que les mathématiciens se contentent de mettre leur production à la disposition de tous, comme sur des étagères où l'on peut venir se servir. Noter, cependant, que ce service-là est gratuit. Et que le mathématicien ne fabrique et ne dépose sur l'étagère que ce qui lui plaît. Ce qui le motive, c'est le plaisir, pas l'appât du gain. C'est donc dans cet état d'esprit que j'essaie de partager mes productions intellectuelles.

Je propose ici, une invitation à la « ré-création ». Nous nous accorderons en effet une pause de détente, en dehors de la classe, et essaierons de re-créer l'émotion de la découverte grâce à notre imagination.

Je conseille à tous les jeunes curieux de tenter quelques incursions « sauvages »,  dans ma bibliothèque, entre les lignes du programme ou au-delà du programme. J'ai le souvenir d'un grand maître qui s'efforçait de nous inciter à lire de bons livres en se laissant emporter par la fraîcheur de cette brise qu'est la pensée créatrice.

Que les élèves du secondaire se rassurent, nous apprendrons ensemble, à avancer lentement, mais sûrement, avec méthode. Nous apprendrons aussi à ne pas capituler devant les difficultés mais savoir « sécher » avec intelligence. Nous ferons preuve en quelque sorte d' « ignorance rationnelle ».

Si un enseignant ou un parent juge que j'incite à la dispersion ou, pire, au « voyeurisme » culturel, je plaide allégrement coupable. En effet, je sais avec certitude, par expérience personnelle et par des confidences que m'ont faites des collègues, dans les domaines les plus variés, que certaines de ces « dispersions » ont fourni l'étincelle à bien des vocations. Pour paraphraser Hamlet, si c'est de la dispersion, il y a de la méthode en elle. L'étude devrait aussi comporter des « bouffées d'air » de ce genre. En respirant ne serait-ce que pendant une heure un air différent, plus raréfié, plus « magique » que celui de l'école, on se gonfle les poumons, parfois pour toujours. Dans cet univers, il faut le répéter, il n'y a pas de « dangers ».

Mais tout cela peut parfois être d'une désolante abstraction ! Penser veut dire aussi rêver. Avec joyeuse rigueur, et concrètement. Rêver aux hirondelles sur une terrasse à Crotone. Et à ce qu'elles ont dit. Per sempre

Il n'est jamais trop tard pour apprendre

It's your future. Do The Maths.

Why Study Maths?

Mathematics equips you with knowledge essential to many careers:

  • problem solving, logic and analytical skills;
  • resourcefulness and creativity in analysing a huge variety of situations;
  • the ability to learn and adapt to new developments.

“There is no satisfactory substitute for excellence.” 

« Un jeu s'organise entre d'une part les questions et les solutions produites par l'imagination, et d'autre part les contraintes de cohérence du formalisme et de l'observation. »

Mais pourquoi ces images des VTTistes, dans un site que je consacre aux Cours de Maths à Domicile ?

En effet, l'histoire des sciences révèle un certain nomadisme des scientifiques : ils ne fixent jamais définitivement leurs critères esthétiques et se montrent prêts à en changer si cela leur permet de s'engager dans d'autres « styles » de théories, jugés plus prometteurs.

Essayons de comprendre ce que  Paul Dirac nous enseigne :  «  Il devient de plus en plus évident que les formalismes que les mathématiciens trouvent les plus intéressants sont aussi ceux que la Nature a choisis pour elle-même. »

Cet espace existe, terre, ville, langue, geste ou théorème. Le voyage y va. Mais la course suit des courbes de niveau, selon une allure ou un profil qui dépendent à la fois des jambes du coureur et du terrain qu'il traverse, pierrier, désert ou mer, marrais ou paroi. Il ne se hâte pas, d'abord, au but, vers la cible, tendu en direction de sa finalité. Non, le jeu de pédagogie ne se joue point à deux, voyageur et destination, mais à trois. La tierce place intervient, là, en tant que seuil de passage. Or cette porte, ni l'élève ni l'initiateur n'en savent le plus souvent la place ni l'usage. Tout scientifique peut y voir des mathématiques dans ces déplacements spatio-temporels. Mieux, l'infinie variété des paysages que tout un chacun a à portée de main, nous démontre sans cesse que nous n'avions pas encore connu toutes les formes du bonheur, de méditation ou de concentration qu'ils pouvaient envelopper. Et d'une certaine manière, j'aimerais transmettre à mes élèves et étudiants ce bonheur d'apprendre…

RETOUR EN HAUT

   

Préambule : À ceux qui sont épris de mathématiques et de poésie

1° -
Analyse réelle et Intégrales - Théo Héikay
2° -
Une étude non exhaustive de fonctions définies par une intégrale impropre à paramètre - Théo Héikay
3° -
Étude des séries entières - Théo Héikay
4° -
La mutabilité des sens - Mutable Meaning - Théo Héikay
Probabilité d'une rencontre (Love Me, Love Me Not).
Chaîne de naissance et mort suivie des exercices de probabilités.
Loi de succession de Laplace.
Probabilité d'une réunion finie d'ensembles suivie de quelques sujets éclectiques.
5° -
Des Énoncés Originaux des Concours des Oraux aux Grandes Écoles d'Ingénieurs - Théo Héikay.
6° -
L'amas thématique des mathématiques - Théo Héikay:
La première planète extrasolaire
Orbites des satellites
Petits corps du système solaire
Planétologie comparée
Le destin des poussières interplanétaires effet Poyntin-Robertson.
L'énergie après Einstein
L'Expansion de l'Univers
7° -
Travaux Dirigés pour les " Master Première Année " - Théo Héikay
8° -
Le pari d’un enseignement élitaire, sans être élitiste pour tous - Théo Héikay
9° -
Ô fraîche source de lumière _ Oh! New light source - Théo Héikay
10° -
Ô lumière amicale _ Oh! Friendly light - Théo Héikay
11° -
Les Affinités électives - Par Théo Héikay
12° -
Les Mathématiques jouant leurs propres jeux fascinés - Par Théo Héikay
13° -
Cours et T.D. pour les Licences deuxième année - promo 2009-2010
- Par Théo Héikay
14° -
Laurent Lafforgue fustige l'enseignement mou des Maths _ Par Théo Héikay.( pdf).pdf
15° -
Suites et séries numériques pour mes Licences deuxième année _ 2009-2010 _ Par Théo Héikay.pdf
16° -
Préparation de l’Examen-Partiel d’Analyse pour les Licences deuxième année - Par Théo Héikay
   
© Théo Héikay 2010-2011 _ Vous serez toujours mauvais dans les contrefaçons. Métis, oui ; contrefaits, non.